Publié le

Nike Air Force One Black Suede Low

Cools, mais classiques. Jamais, une gifle. On ne m’a rien imposé. Déclarer le moindre sinistre (y compris si il n’est pas pris en charge par l’assureur) pour pouvoir augmenter le risque et résilier au bout de deux sinistres quand bon leur semblera.sy el a écrit a écrit :Voilà, les assureurs m’énervent. Je propose de poster ici des éléments de dénonciation objective de leurs pratiques. (SVP pas de pourrissage ni de HS) Déclarer les accidents avec responsabilités en 50/50 pour faire augmenter la prime des assurés (pratique quasi systématique si les deux assurés sont de la même compagnie).

La manière dont communique une marque dit souvent beaucoup, si ce n’est tout, de son esprit. Ainsi, quand, le 14 avril, l’enseigne parisienne Pigalle a publié sur son compte Instagram la sobre photo d’un encart où on lit, en majuscules, et dans la typographie du logo de la griffe, NIKEAIR le visuel remplaçait tout communiqué de presse. Le but? Annoncer la collaboration entre le géant absolu du sportswear mondial, Nike, et la (jeune) marque parigote.

Lenny Kravitz a eu plus d’une femme dans sa vie et a su rester ami avec la plupart d’entre elles. Outre sa relation avec la mère de sa fille Zoë, Lisa Bonet, et quelques autres, il y a également eu Nicole Kidman. Et le rockeur est resté en très bon terme avec elle..

Je connais personne qui a cette pointure. Auj, il y avait une chaussure en vrai cuire, noir blanc. Genre soulier de garcon. Et oui, il y a une marche entre la parole et l’acte. Voire un fossé car comme le souligne également l’enquête, seulement 43% des femmes affirme qu’elles osent réaliser leurs fantasmes. Des chiffres qui n’étonnent pas le psychanaliste et sexothérapeute Alain Héril : « L’inconscient collectif féminin reste encore imprégné de l’idée que le fantasme est masculin.

Nous sommes le 2octobre, à l’aube, bien avant l’ouverture des magasins. Dans le quartier de l’Opéra, à Paris, une foule d’hommes et de femmes patientent dans le froid, formant une interminable file d’attente autour d’un pâté d’immeubles. Personne n’attend ici l’arrivée d’une pop star, mais l’ouverture du magasin Uniqlo.

Les prémices. J’ai commencé en 1998, en détournant des logoset des publicités de la SNCF en réaction à ce que je ressens comme une overdose : le martelage publicitaire, les émissions, sportifs, expos sponsorisées. Dans les années 70 80, il y a quelque chose qui a fait tilt chez les directeurs de com : comment faire vivre la marque, l’encenser jusqu’à ce qu’elle devienne générique, qu’elle apporte des valeurs dites universelles ou partagées par la majorité des citoyo consommateurs (égoïsme, jalousie, provocation, désir, adoration, etc.) ? Ils ont trouvé : transformons notre marque, déclarons au monde que nos produits, en fin de compte, ne sont pas si importants que ca..

Laisser un commentaire